Sabre d'Officer de Grenadier du 37th Foot Infantry Anglais



Sabre d'officier anglais du 37th d'Infanterie de Ligne du roi George III, compagnie de Grenadier vers 1780-90.






Il s'agit d'un beau mais simple sabre d'officier d'Infanterie, datant de la fin du XVIII ème siècle...a red coat!


Le type de garde, de gravure et l'aspect de la grenade, dessinée sur un des oreillons de la garde laissent à penser que cette arme date de la fin des guerres d' Indépendance Américaine autour de 1780 ou de la guerre des Flandres en1793.



52th Caporal, Grenadier 59th and Private from 37th Foot regiment vers 1780






Il est à lame courbe, comme en étaient friands les premiers officiers anglais d'Infanterie des compagnies d'élites, les flankers , délaissant la pique ou esponton... proche des sabres de cavalerie.


La lame est plate ainsi que son dos, sans gouttière ni gravure.

La garde, commune à beaucoup de sabres d'officiers d'Infanterie de la fin du XVIII ème siècle, est dites a "stirrup" avec deux demi-oreillons dont un gravé d'une grenade enflammée et de la mention: 

"37th REGt".





La garde en étrier non évasé ( cette mode changera apres le modèle de 1796) rappelle les sabres de dragons utilisés sous Tarleton.
La fusée est en bois rainurée, à forme ergonomique.






La lame a été atteinte par un projectile de petit calibre .6 cm au cours d'une bataille ...peut etre un "buck shot" ...les militias chargeaient leur fusil d'une balle d'un calibre de .75 cm et de 2 ou 3 petites billes d'un diametres de .5 cm ...un "buck and ball" qui blessait efficacement les ennemis....

...ou bien le sabre a subi une agression incertaine d'un descendant de l'officier en question!...difficile de savoir!






L'ensemble présente une couleur d'acier très grise...une couleur graphite que l'on retrouve souvent dans l'acier des armes britanniques...il s'agit d'un émouvant sabre de combat ...







Il manque depuis longtemps le fourreau qui devait être de cuir noir ...
Musée du Green
Howards

Les grenadiers situés sur le flanc droit en ordre de bataille étaient choisis parmi les hommes les plus grands ( surtout à la constitution de nouveau régiment) mais surtout pour leur attitude au combat et leur expérience.

Ils portaient un bonnet à poil avec une plaque de métal avec les armes royales et le motto

" Nec Aspera Terrent" ( les difficultés ne nous font pas peur) 

et à l'arrière du bear skin une grenade portant le numéro du régiment.

Ils servaient de troupes d'élite en tant que troupe de choc ou de guérilla!







Souvent les compagnies de grenadiers et de light infantry étaient séparées de leur régiment pour etre regroupées en un batallion de choc.



Colour Sergent du 37th
avec Esponton vers 1812






De l'usage des sabres d'officiers d'Infanterie...


En 1786, il fut décidé par ordre du roi d'abandonner l'usage des espontons...au profit d'un sabre pour les officiers d'Infanterie.

L'expérience de guérilla durant la guerre d'Indépendance des futurs Etats Unis d'Amérique, précipita l'abandon du pique pour le sabre courbe.

Seuls les "Colour Sergeant", qui défendaient les couleurs, gardèrent l'esponton.



Sergent d'Infanterie legere munis de son esponton face a un hussard français
Copyright The Royal Collection, Her Majesty Queen Elizabeth II
Il fut demandé que la lame du sabre soit droite et large d'au moins  2.5 cm et longue d'au moins 81 cm, sans distinction de forme pour la garde.

Très vite les officiers d'Infanterie des compagnies d'Elite copièrent les officiers de cavalerie légère avec des modèles à lame courbe voire très courbe et des fourreaux de cuir à deux anneaux de bélières...

Nous sommes très loin des exigences royales d'une arme à lame droite et fourreau porté en bandoulière ou à la ceinture.











Aussi fut créé l'épée d'Infanterie modèle 1796, identique au
modèle 1796 pour les officiers de cavalerie lourde, tel que celui présenté dans notre collection.




Enfin sera créé le superbe modèle de 1803, dont nous possédons un bel exemplaire.





Le 37th Foot Régiment...

Il est un des plus vieux régiments dans l'armée anglaise, ayant été créé en 1702 en Irlande.
Il descend des troupes ayant servi Henry V à la bataille d'Agincourt en 1415.

Soldat du 37Th vers 1750




Sur le drapeau du Régiment figurent à l'honneur les batailles de Blenheim (1704), Ramillies (1705–1706), Oudenarde (1708) et Malplaquet (1709) dans l'armée de Marlborough.

Durant la rébellion Jacobine de 1745-1746, le régiment est à la bataille de Falkirk commandé par le colonel Munro ( celui que l'on retrouve dans le roman "Le dernier des Mohicans") puis sous le Colonel Dejean à la fameuse bataille de Culloden.

En 1751 il est renommé 37th Régiment of Foot....le 37th participe alors à la guerre de Sept ans qui oppose Louis XV à Frederick le Grand de Prusse et les anglais.



Guerre de sept ans

Les hostilités commencèrent en 1754 en Amérique du Nord entre les français et les colons pour déboucher sur la guerre en 1756...

Le 1er Aout 1759, 6 régiments anglais dont le 37th, faisaient partie de l'armée anglaise, prussienne et de Hanovre sous les ordres du Prince de Brunswick face à 50 000 français à la bataille de Minden.


Le 37ème à la bataille de Minden

C'est au cours de cette bataille que l'infanterie anglaise acquit sa réputation de solidité et d'ordre sous le feu de l'ennemi.








The American Revolution 1775–1783


Le 37th arrive en Amérique en Caroline du Nord en 1776, il est alors transféré au nord près de New York. Malgré s'être battu avec force, le 37th ne reçu pas de distinction pour sa participation à la guerre d'indépendance Américaine étant souvent utilisé en mission de guérilla.

Le 37th est le 3 Juin 1779, au coté des dragons de la légion du fameux et décrié Colonel Tarleton,  dans le raid contre le village de Crompond face a G Washington et les insurgés.
Ils brûlèrent l'église qui servait d'entrepôt et tuèrent 29 soldats...pendant ces raids en Nouvelle Angleterre entre West Point et la cote, ils brûlèrent 247 maisons, sept églises et de nombreuses granges ( ces événements inspirèrent le scénario du  film Patriot)








Le 37th participe a la campagne de New York, Philadelphie, Brandywine et Monmouth Court House. Le régiment est séparé en deux unités en 1778, une pour la Floride l'autre pour Nova Scotia.

La compagnie d'infanterie légère du 37th, sous les ordres de Robert Abercromby of Airthreys, sera au coté du Général  Cornwallis pour la capitulation anglaise à Yorktown en Octobre 1781...au son de "the world turned upside down"!

Le 37th apprend à New york en 1782 qu'il est renommé "North Hampshire Régiment"..il repart cette même année pour l'Angleterre depuis Nova Scotia.

Reddition de Cornwallis au General  G Washington








Guerre des Flandres

Le 37th est parmi les troupes de la campagne de Flandres 1793-1795 au coté des Hollandais, Prussiens et Autrichiens. L'armée anglaise est sous le commandement du second fils de George III, Frederick Duke of York.


Prince Frederick Duke of York



Guerre d'Espagne contre les armées de Napoléon

Puis il se distinguera avec le premier bataillon durant la guerre d' Espagne sous les ordres de Arthur Wellesley, le futur Duc de Wellington.




Au coté des Queen’s,  Buffs (East Kent), 31st (Huntingdonshire),  50th (West Kent), 57th (West Middlesex), 67th (South Hampshire) and 77th (East Middlesex)...


 ...le 37th écriera les belles pages de la campagne d'Espagne face aux troupes de l' Empereur à Vimiera, Corunna, Douro, Talavera, Barrosa, Albuhera, Ciudad Rodrigo, Badajoz, Almaraz, Salamanca, Vittoria, Pyrenees, Nivelle, Nive, Orthes et Toulouse.


Ainsi le 37th porte sur son drapeau le"battle of Honor PENINSULA".

Le 1er Bataillon Léger du 37th sera à la bataille de Barrosa près de Cadiz en Espagne en Mars 1811, face aux troupes du Maréchal Victor.
Le 87th captura l'Aigle Impérial du 8 ème de Ligne à Barrosa.

Deux officiers et un sous-officier du 37th foot recevront une médaille pour Barossa: le Sgt John Dunn, le Captain G.W. Paty et le Captain James Jackson...





Grenadiers en action, le plumet blanc  commémore le
temps ou les grenadiers utilisaient des grenades




On retrouvera ce même Capitaine James Jackson du 37th, servant sans son régiment comme aide de camp du Lieutenant General Sir Charles Colville à Waterloo. Il y sera médaillé.

...Une partie du 37th est repartie en 1812 pour le Canada dans la seconde guerre Américaine contre l' Angleterre 1812-1815...




Les héritiers du 37th sous le nom de Princess of
Wales’s Royal Régiment en Afghanistan













Lt Colonel Gubbins Richard anciennement
Lieutenant du 37TH en 1802








Le 37th devient "1st Battalion The Hampshire Régiment " (après l'amalgamation avec le 67th en 1881). Il sera dans les conflits du XIX ème siècle, parmi les guerres coloniales, de la Première et Seconde guerre mondiale au Mont Cassino...sur les plages de Normandie le 6 Juin 1944... les conflits en Irlande, les Falklands et l'Afghanistan.


Aujourd'hui, le 37th après être devenu en 1881, The Hampshire Régiment, fait parti depuis l'amalgamation de plusieurs régiments en 1992 de "The Princess of Wales’s Royal Régiment", sous le patronage de feu Lady Diana Spencer.














NOUS SUIVRE