Epée officier d'infanterie de la Garde impériale Napoléon III Modèle 1860



Epée d'officier d'infanterie de la Garde Impériale, modèle 1860, Second Empire avec Napoléon III.









"Manufacture Impériale de Chatellerault Officier de la Garde Modèle 1860"




Fusée en bois verni avec filigrane. Monture en laiton ciselée et dorée.
Garde à une branche au "N" impérial couronné. Clavier aux "grandes armes impériales". Contre-clavier repliable avec inscription "Garde impériale".

La coquille de ces épées est ployante à volonté au moyen d'un mécanisme ingénieux inventé par M. Manceau, fourbisseur à Paris ; par ce moyen, l'épée peut se porter appliquée au corps, avec une demi-coquille ployée et se trouver à volonté garnie de sa coquille entière pour la défense...sachant que ces épées sont des armes de tenue de ville!

Lame triangulaire marquée au talon "Mre impériale de Chat. O de la Garde Mle 1860". Fourreau en cuir avec bouterolle et chape en cuivre au motif de casque empanaché.






 La bataille de Solférino, le 24 juin 1859








Trompette des Guides de la Garde Impériale sous NapoléonIII...
...avec son sabre de 1822...en tenue de ville il portait l'Epée Modèle 1860





Napoléon III...neveu de l'Empereur






Louis-Napoléon Bonaparte, neveu de Napoléon 1er, a conduit les destinées de la France pendant près de deux décennies, du coup d'Etat de 1851 à la défaite de 1870, durant une période qualifiée de Second Empire.
Le prince impérial, en exile en Angleterre et officier de la reine Victoria perira tué par des Zoulous le 1er juin 1879, durant la guerre d'Afrique du Sud, agé de 23 ans.

Il est inhumée à Saint Michael's Abbey, Farnborough, Hampshire en Angleterre.

Prince Impérial quelques mois avant sa mort






NOUS SUIVRE