Bienvenue dans ma Collection de Sabres des Guerres Napoléoniennes...




Hommage à la Garde Impériale ©



Je vous présente ma collection de sabres du Premier Empire. 

Elle offre une majorité de sabres réglementaires français de l'époque Napoléonienne, ainsi que des armes réglementaires anglaises de l'armée de Wellington. 

Certaines de ces armes se sont peut-être opposées sur les champs de bataille de la Grande Armée.

Vous trouverez aussi quelques épées ou sabres du XVIII siècle de l'époque de la Guerre de 7 ans, ainsi que les sabres qui ont participé à l'histoire du XIX siècle; de la guerre de Sécession, de Crimée, de l'expédition mexicaine, de la guerre de 1870 ...aux guerres coloniales.

Depuis la nuit des temps, l’épée a représenté la justice, le pouvoir et la lutte contre le mal !
Elle est à la fois magique et mortelle.

L’épée a influencé le résultat de nombreux grands évènements historiques...inspiré de nombreux mythes et légendes…et l’habileté des artisans en a fait un objet de désir!

Aujourd’hui encore de nombreux témoignages du temps de l’épée nous sont parvenus…un homme tient sa femme par le bras droit,  résultant  pour le noble de devoir laisser son épée libre sur son côté gauche…nous nous saluons en serrant les mains, ce qui montrait que nous n'étions pas armés…le chevalier est adoubé au contact de l’épée sur ses épaules…et il est disgracié par la brisure de celle-ci…une armée entière se rend par la remise d’une seule épée !

L’épée était rituellement  sacrifiée aux dieux pour invoquer leurs protections.

Le fondeur usait des quatre éléments…l’eau, le feu, l’air, la terre…et peut-être les dieux lui donnaient le pouvoir du cinquième élément…la magie !






Sabre d' Officier de Chasseur à Cheval de la Garde Impériale ©




"...Dans le café, c'était en mil huit cent dix-sept
Où souvent, avec les demi-solde, il passait
Une heure à regretter son ancienne cocarde,
Le commandant Simon, des chasseurs de la garde.
Rêvassait, accoudé devant un grog au rhum.
Très râpé, mais gardant un certain décorum.
Il portait le chapeau tromblon, la forte botte
A gland de soie, et, sur sa longue redingote.
Arborait un ruban large au moins de deux doigts;
Car, depuis Austerlitz, ce brave avait la croix..."

F Coppée




Sabre de Grenadier à Cheval de la Garde Impériale ©




"...Pendue à quelque clou, la redingote grise 
Qui rappelle Iéna, Wagram et Champaubert. 
Des gants flétris jetés dans un tiroir ouvert. 
Sur un bureau mesquin, des papiers, une carte... 
Était-il mieux logé, le jeune Bonaparte 
Du quai Conti, quand la misère l'affama 
Et quand il empruntait un louis à Talma? 
Ce pauvre a possédé l'Europe... O destinée! 
Cependant, un objet, là, sur la cheminée 
Reste, en ce pitoyable et sinistre milieu,
Bien cher à ce captif qui fut un demi-dieu.
C'est le dernier trésor que conserve cet homme : 
Le buste d'un très bel enfant, du Roi de Rome..."

F Coppée




A Adrien



Ce site est dedié à ces immortels qui peuplent nos rêves!




















NOUS SUIVRE